Publications

Les publications qui suivent sont des exemples de recherches rendues possibles grâce aux données de CanPath et de ses cohortes régionales.

2020

The Canadian Alliance for Healthy Hearts and Minds: How well does it reflect the Canadian population?

Auteurs : Ruth E. Hall, Natasa Tusevljak, C. Fangyun Wu, Quazi Ibrahim, Karleen Schulze, Anam M. Khan, Dipika Desai, Philip Awadalla, Philippe Broet, Trevor J.B. Dummer, Jason Hicks, Jean-Claude Tardif, Koon K. Teo, Jennifer Vena, Douglas Lee, Matthias Friedrich, Sonia S. Anand, Jack V. Tu

La représentativité de la cohorte de l’Alliance canadienne cœurs et cerveaux sains (ACCCS-HSR) a été évaluée en faisant une comparaison avec des répondants appariés au niveau régional du module de réponse rapide de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes de 2015 (ESCC-RR). Les participants de la cohorte de l’ACCCS-HSR étaient plus âgés, plus souvent des femmes, plus probablement d’origine chinoise, avaient fait des études supérieures, souffraient plus d’hypertension et d’hypercholestérolémie et avaient subi plus de tests cardiaques que la population canadienne en général. Malgré ces différences, le score de risque INTERHEART était similaire.

Lire la publication
2020

Portable X-ray Fluorescence of Zinc Applied to Human Toenail Clippings

Auteurs : David E.B.Fleming, Samantha L. Crook, Colby T. Evans, Michel N. Nader, Manuel Atia, Jason M. T. Hicks, Ellen Sweeney, Christopher R. McFarlane, Jong Sung Kim, Erin Keltie, Anil Adisesh

Le but de cette étude était de voir s’il est possible de mesurer les niveaux de zinc dans les ongles des personnes. Les chercheurs ont utilisé la fluorescence à rayons X pour mesurer la quantité de zinc présente dans les ongles. Ils ont constaté que ce procédé pouvait détecter avec une grande sensibilité le zinc présent dans l’ongle et pourrait mesurer les fluctuations du niveau de zinc au fil du temps.

Lire la publication
2020

Burden of multimorbidity and polypharmacy among cancer survivors: a population-based nested case–control study

Auteurs : Melanie Keats, Yunsong Cui, Vanessa DeClerq, Scott Grandy, Ellen Sweeney, Trevor Dummer

Le but de cette étude était de voir si les survivants adultes du cancer montraient plus d’une comorbidité alors qu’ils prenaient des médicaments. L’article a constaté des multimorbités chez 53 % des survivants du cancer. Les sujets prenant plusieurs médicaments ont montré des résultats beaucoup plus élevés.

Lire la publication
2020

Long-term exposure to a mixture of industrial SO 2, NO 2, and PM 2.5 and anti-citrullinated protein antibody positivity

Auteurs : Naizhou Zhao, Audrey Smagiassi, Marianne Hatzopoulou, Ines Colmegna, Marie Hudson, Marvin Fritzler, Philip Awadalla, Sasha Bernatsky

L’équipe de recherche a examiné les expositions au SO2, au NO2 et aux particules fines sur les anticorps protéiniques anti-citrullinés (APAC), un biomarqueur caractéristique de la polyarthrite rhumatoïde (PR). Elle a observé une corrélation positive entre les APAC et les émissions industrielles de PM2,5 et de SO2.

Lire la publication
2020

Association between lifestyle behaviors and frailty in Atlantic Canadian males and females

Auteurs : Vanessa DeClerq, Todd Duhamel, Olga Teou, Scott Kehler

Le but de cette étude était de reconnaître les facteurs liés au mode de vie chez les hommes et les femmes qui sont associés à un certain degré de fragilité dans une cohorte canadienne. Une fragilité accrue était plus fréquente chez les participants ayant des comportements malsains liés au tabagisme, à la consommation d’alcool, à un niveau d’activité sédentaire et physique, à l’alimentation et au sommeil.

Lire la publication
2020

Associations between the neighbourhood characteristics and body mass index, waist circumference, and waist-to-hip ratio: Findings from Alberta’s Tomorrow Project

Auteurs : Vikram Nichani, Liam Turley, Jennifer Vena, Gavin McCormack

Cette étude a estimé les liens existant entre les caractéristiques du quartier et les catégories de risque de l’indice de masse corporelle (IMC), du tour de taille (TT) et du rapport taille-hanches (RTH) auto-déclarés chez les hommes et les femmes au Canada.

Lire la publication
2020

The association between job strain, depressive symptoms, and cardiovascular disease risk: results from a cross-sectional population-based study in Québec, Canada

Auteurs : Niamh Power, Sonya Deschenes, Floriana, Norbert Schmitz

Cette étude a cherché à savoir s’il existe un lien entre le stress au travail et le score de risque de maladie cardiovasculaire (MCV), en neutralisant l’effet des symptômes dépressifs. Les résultats indiquent que le stress au travail est associé au score de risque de MCV et que ce lien n’est pas expliqué par les symptômes dépressifs. Des liens similaires ont été observés pour les hommes et les femmes.

Lire la publication
2020

Comparison of fracture prediction tools in individuals without and with early chronic kidney disease: A population-based analysis of CARTaGENE

Auteurs : LC Desbiens, A Sidibe, C Beaudoin, S Jean, F Mac-Way

Cette étude a analysé la cohorte CARTaGENE pour voir comment les patients atteints d’insuffisance rénale chronique étaient touchés par des fractures osseuses.

Lire la publication
2020

Quantifying the Predictive Accuracy of a Polygenic Risk Score for Predicting Incident Cancer Cases: Application to the CARTaGENE Cohort

Auteurs : Julianne Duhaze, Rodolpje Jantzen, Yves Payette, Thibault De Malliard, Catherine Labbe, Nolwenn Noisel, Philippe Broet

Cette étude a évalué la prévisibilité à 5 ans d’un polymorphisme nucléotide de 18 nucléotidiques SRP simples dans les cas de cancer du sein incident au sein de la cohorte CARTaGENE en utilisant des indices pseudo R^2. L’étude a conclu que l’indice pseudo-R^2 proposé est facile à utiliser et bien adapté pour évaluer le SRP en vue de prédire les événements incidents dans les études de cohorte.

Lire la publication
2020

Founder BRCA1/BRCA2/PALB2 pathogenic variants in French-Canadian breast cancer cases and controls

Auteurs : Supriya Behl, Nancy Hamel, Manon de Laduarantaye, Stephanie Lepage, Rejean LaPointe, Anne-Marie Mes-Massson, William Foulkes

Le but de cette étude était d’évaluer l’efficacité des tests génétiques pour ces variantes du gène BRCA parmi les Canadiens français de Montréal. Un total de 555 cas de cancer du sein non sélectionnés pour les antécédents familiaux ou l’âge au diagnostic ont été génotypés, ainsi que 1 940 cas témoins sans antécédents personnels ou familiaux de cancer. Près de 10 % des cas d’apparition précoce de cancer du sein étaient hétérozygotes pour le gène BRCA1 ou BRCA2. 7 des 20 variantes du gène du cancer du sein testées ont été observées dans cette étude.

Lire la publication