20 ans du projet Alberta Tomorrow

Affichés Décembre 8, 2021

Alberta's Tomorrow Project 20th Anniversary logo

La plus grande plateforme de recherche de l’Alberta revient sur les deux décennies écoulées depuis sa création

Le projet Alberta Tomorrow (ATP) a été lancé en 2001, marquant un jalon historique en tant que plus grande plateforme de recherche en santé de la province. La Dre Heather Bryant, ancienne vice-présidente de l’Alberta Cancer Board et actuellement experte-conseil en lutte contre le cancer auprès du Partenariat canadien contre le cancer, a créé cette plateforme dans le but de suivre des milliers d’adultes sur une période de 50 ans pour mieux comprendre le cancer et les maladies chroniques, et la façon dont notre génétique, notre mode de vie et nos comportements peuvent influencer nos résultats sur le plan de la santé. 

En 2001, la tâche ardue de recruter des Albertains a commencé. Le projet a suscité un vif intérêt dès le début, les Albertains étant motivés par la possibilité de contribuer à la santé et au bien-être des générations futures. En 2015, le projet a dépassé son objectif en ayant recruté 55 000 hommes et femmes. 

À quoi ressemble les 20 années de l’ATP ?

Dre Jennifer Vena

« Si vous regardez où nous avons commencé et tout le chemin parcouru au cours des 20 années suivantes, il est incroyable de constater comment les Albertains ont répondu à cet appel à l’action, l’engagement de nos participants et bailleurs de fonds au fil du temps, ainsi que les données utilisées aux niveaux provincial, national et international sur une grande variété de sujets », a affirmé la Dre Jennifer Vena, directrice scientifique et chercheuse principale du projet depuis 2017. « Nous sommes si fiers du chemin parcouru et enthousiastes à propos de la direction que nous prendrons au cours des 20 à 30 prochaines années. J’espère que les Albertains sont tout aussi fiers de ce programme provincial! La plateforme ATP a un énorme potentiel pour influencer la recherche sur le cancer et les maladies chroniques en Alberta, d’autant plus que le programme continue de prendre en charge de nouveaux projets qui ne feront qu’augmenter la valeur de la plateforme. »

Même au cours des dernières années, l’ATP a continué d’engendrer de la valeur. Lorsque la pandémie a frappé, l’équipe a répondu en s’engageant à mettre à contribution le programme de l’ATP à l’échelle provinciale et nationale pour mieux comprendre le virus de la COVID-19. L’ATP a lancé le questionnaire sur la COVID-19 et la sous-étude sur les anticorps à la COVID-19 (CAT) il y a plus d’un an non seulement pour en apprendre davantage sur le virus, mais aussi pour mieux comprendre comment la pandémie a eu un impact sur la santé mentale, les modes de vie, les comportements et les personnes atteintes de maladies chroniques. Grâce à son partenariat avec CanPath et les sept cohortes régionales, la portée de ces travaux dépasse les frontières de l’Alberta et a un impact national.

Une chose est sûre, les 30 prochaines années de l’ATP sont très prometteuses pour la recherche innovante sur le cancer et les maladies chroniques, et amélioreront la façon dont nous prévenons, diagnostiquons, prenons en charge et traitons ces problèmes de santé. Avec la passion et l’engagement de son équipe, des participants dévoués et engagés, et le soutien des bailleurs de fonds et des parties prenantes, l’ATP est en voie de devenir un chef de file de la recherche en santé.

Pour en savoir plus sur la plateforme de recherche de l’ATP et demander l’accès aux données et aux échantillons biologiques, veuillez consulter le site www.myatp.ca.