Webinaire : Résultats du questionnaire CanPath sur la COVID-19 : Une analyse préliminaire

Affichés novembre 16, 2020

Date :
December 9, 2020
Temps :
12:00 pm
to 1:00 pm

Notez la date du webinaire CanPath organisé par l’Association canadienne de santé publique et présenté par la Dre Victoria Kirsh, le mercredi 9 décembre prochain de 12 à 13 heures (HNE).

À propos du webinaire :
Le Partenariat canadien pour la santé de demain (CanPath) est la plus grande cohorte sur la santé de la population au Canada et une plateforme nationale pour la recherche en santé. Constitué de plus de 330 000 participants bénévoles, CanPath offre une plateforme unique aux scientifiques pour étudier la façon dont la génétique, l’environnement, le mode de vie et le comportement interagissent et contribuent à l’apparition de maladies. Au printemps 2020, CanPath a réagi rapidement à la pandémie de COVID-19 en soumettant un questionnaire sur la COVID-19 à l’ensemble de la cohorte. Les renseignements recueillis couvrent les résultats de tests / cas d’infection soupçonnée à la COVID‑19, les symptômes ressentis (le cas échéant), l’état de santé actuel et les facteurs de risque, les sources potentielles d’exposition, ainsi que l’impact de la pandémie sur la situation professionnelle et sur le bien-être mental, émotionnel, social et financier.

Au cours de ce webinaire, la Dre Kirsh présentera une analyse des réponses au questionnaire fournies par près de 100 000 participants à CanPath. L’analyse des données s’appuie sur les données de cohorte existantes de CanPath et sur les couplages réalisés avec des bases de données administratives sur la santé. Les données recueillies au moyen du questionnaire de CanPath sur la COVID-19 seront mises à la disposition des chercheurs d’ici janvier 2021.

À propos du présentateur :  Dre Victoria Kirsh

Headshot photo of Dr. Victoria Kirsh
Dre Victoria Kirsh

La Dre Victoria Kirsh est scientifique associée à l’Étude sur la santé Ontario, l’une des cohortes régionales de CanPath. La Dre Kirsh a obtenu un doctorat en épidémiologie de l’Université Yale, une maîtrise en épidémiologie de l’Université de Toronto et un baccalauréat en microbiologie et immunologie de l’Université McGill. Elle a bénéficié d’une bourse de recherche au National Cancer Institute des États-Unis, division de l’épidémiologie et de la génétique du cancer, et elle a travaillé comme professeure adjointe à l’École de santé publique Dalla Lana, de l’université de Toronto, et comme scientifique à Action Cancer Ontario avant de se joindre à l’Étude sur la santé Ontario.