CanPath reçoit une subvention de 2,1 millions de dollars des IRSC pour l’initiative SUPPORT-Canada COVID-19

Affichés juin 25, 2020

L’initiative SUPPORT-Canada recueillera des données et des échantillons biologiques afin d’identifier les facteurs contribuant à la susceptibilité à la COVID-19 ainsi qu’à la gravité et aux conséquences de la maladie.

CanPath (Partenariat canadien pour la santé de demain) a reçu une subvention de 2,1 millions de dollars des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) dans le cadre de leur concours de financement rapide de la recherche sur la COVID-19. L’initiative, appelée SUrveying Prospective Population cOhort for COVID-19 pRevalence and ouTcomes in Canada (SUPPORT-Canada),vise à recueillir des données et des échantillons biologiques pour faciliter la surveillance à l’échelle de la population. SUPPORT-Canada permettra aux chercheurs et aux cliniciens de découvrir des facteurs contribuant à la susceptibilité à la COVID-19 ainsi qu’à la gravité et aux conséquences de la maladie, identifiant ainsi les facteurs prédisposant les personnes ou les collectivités à travers le Canada à un risque élevé d’infection.

« L’intégration de programmes cliniques à notre infrastructure plus étendue de cohorte de population offre la possibilité d’évaluer rapidement les tendances partout au Canada, tout en découvrant et en surveillant les déterminants biologiques et environnementaux critiques de la susceptibilité à la COVID-19 et de la gravité de la maladie », explique le Dr Philip Awadalla, chercheur principal pour l’initiative SUPPORT-Canada et directeur scientifique national de CanPath.

L’initiative SUPPORT-Canada sera développée à partir de CanPath, la plus vaste cohorte de population au Canada, en partenariat avec le Réseau de santé universitaire (RSU) de Toronto, avec l’appui de nombreuses plateformes de recherche, de collaborateurs de l’industrie et des fournisseurs de services. Cette collaboration a été conçue de manière à s’intégrer aux efforts de recherche sur les plans national et international, y compris l’Initiative de génétique hôte de la COVID-19, en vue de soutenir les études cliniques, immunologiques et génétiques de la COVID-19.

L’initiative SUPPORT-Canada vise à :

  1. Recueillir des données et des résultats en lien avec la COVID-19 au niveau clinique et au niveau de la population pour faciliter le profilage personnalisé des risques et éclairer l’adoption de mesures sociales et de santé publique adaptatives;
  2. Créer une capacité de recherche de pointe au niveau mondial sur l’immunophénotypage, la séroprévalence et la génétique virale de l’hôte; et
  3. Explorer le rôle que jouent la génétique, les comorbidités et l’environnement dans la détermination de la physiopathologie de la gravité, de la sensibilité et de la réponse immunologique à la COVID-19.

« Des estimations précises des anticorps au SRAS-CoV-2 au Canada, qui agissent comme marqueurs de l’infection, sont nécessaires pour guider les mesures de santé publique en cours, en particulier celles qui sont élaborées en prévision d’une deuxième vague de la maladie. Cette caractérisation de l’évolution de l’infection à la COVID-19 s’avérera vitale dans la prise de décision concernant les stratégies de vaccination et de protection », affirme le Dr Philippe Broët, qui dirige le volet surveillance sérologique de la subvention et est co-directeur scientifique de CARTaGENE, une cohorte membre de CanPath.

Des données préliminaires indiquent qu’une pollution atmosphérique accrue est un facteur de risque pour la COVID-19, qui est également associé à une virulence accrue de la maladie, tandis que d’autres caractéristiques de l’environnement bâti, telles que les espaces verts et le potentiel de marche dans le quartier, sont considérées comme des facteurs de risque.

« Compte tenu des pénuries actuelles de ressources, le système de santé bénéficierait d’algorithmes spécifiques aux patients pour distinguer qui est susceptible de développer une forme grave de la maladie et identifier des biomarqueurs en vue de prédire les complications futures, car les résultats à long terme restent inconnus et constituent une menace importante pour le fardeau futur de la maladie au sein de la population », explique le Dr Trevor Dummer, qui dirige le troisième volet du projet et qui occupe le poste de co-directeur scientifique du projet BC Generations et celui de co-directeur scientifique national de CanPath.

« La possibilité de suivre le grand nombre de participants engagés dans le projet à travers le pays nous permet de déterminer des interactions génétiques et environnementales spécifiques qui, ensemble, peuvent servir à identifier les zones plus à risque au Canada », ajoute le Dr Awadalla, qui est également directeur scientifique exécutif de l’Étude sur la santé Ontario. CanPath a lancé une enquête en avril afin de recueillir non seulement des renseignements sur les tests pour la COVID-19, mais aussi sur les symptômes et les antécédents cliniques, et d’interroger les participants sur la façon dont la pandémie a affecté leur santé mentale.

L’initiative de CanPath est l’un des 139 projets de recherche ayant reçu plus que 109 M$ en financement des IRSC pour la recherche sur la COVID-19. Cet investissement soutient des équipes de recherche partout au pays en vue de favoriser l’accélération de l’élaboration, de la mise à l’essai et de l’application de mesures visant à freiner la propagation rapide de la COVID-19 et ses répercussions négatives sur les gens, les collectivités et les systèmes de santé.

L’équipe de recherche de SUPPORT-Canada comprend des co-chercheurs de toutes les cohortes régionales de CanPath et des experts en immunologie, en génomique et en bio-banques de l’Institut ontarien de recherche sur le cancer, du Réseau des hôpitaux universitaires et de l’Hôpital Mount Sinai.

La subvention des IRSC sera versée par l’entremise de l’Institut ontarien de recherche sur le cancer, un partenaire de l’École de santé publique Dalla Lana de l’Université de Toronto en vue d’appuyer CanPath.

Pour plus d’informations ou pour organiser un entretien, veuillez contacter:

Arlette Bax
Agente des communications et de l’application des connaissances
Le Partenariat canadien pour la santé de demain (CanPath)
arlette.bax@utoronto.ca
416-978-6335